De passage

Voici les très courtes biographies de plusieurs personnages que je qualifierai de "de passage", qui ont eu peu ou pas de rôle dans l'histoire, les personnages "décor".

Les Marfon :

Le père ressemble à un crapaud, les fils Rolland et Geoffroy sont fourbes, méchants, méprisants... La mère défend ses aînés, ne prend jamais le parti de Louis et Séverin. C'est une "adorable et gentille" famille.

La grand-mère de la Roussotte :

Après l'épisode de la malebeste, Thierry emmène Louis et Séverin chez cette dame. La grand-mère, au village, on la dit sorcière, faiseuse de sortilèges et de potions. Elle est en vérité une gentille dame, certe un quart sorcière, mais surtout trois quarts grand-mère au grand coeur. Elle élève la Roussotte et lui transmet ses connaissances en simples et sorts.

Firmin Brègue et Gontran Borrie :

Firmin est le cerveau, la machine à mauvais coups, Gontran est les muscles pour les réaliser. On les croise lorsque, après l'arrivée de la malebeste, ils s'acharnent, avec d'autres garçons du village, sur la Roussotte. Louis et Séverin foncent défendre la jeune fille, et "calmer" Firmin et Gontran, qu'ils détestent.

Roseline :

Roseline est la petite amie de Séverin à Mandailles.

 

Barnard :

Barnard est un espèce de crapaud déplaisant, retors, adorant la souffrance des autres. Il est l'aide de Marsac.

Christine de Muret et ses parents :

Les parents de Christine sont retenus aux cachots pour trahison, car ils sont fidèles au jeune Roy. Pour les libérer, Christine accepte de prendre leur place aux cachots. Toutefois, même s'il tient promesse, Marsac coupe les yeux et la langue du chevalier et de sa dame.

Mathilde et Gros Pierre :

Mathilde et Gros Pierre habitent a côté des Tours de Merle, dans le village attenant. Gros Pierre est un peu amoureux de Mathilde, mais celle-ci est enlevée par un brècheux. Louis et Lionel iront la secourir et la ramèneront saine et sauve à Gros Pierre.

Marcou et sa famille :

Marcou et sa famille habitent Aurillac. Lorsque les fidèles de Marsac prennent le château, un des frères de Marcou est blessé. Marcou va donc trouver dame Sandrine, l'épouse de Maistre Lebreton, chez qui sont réfugiés Louis, Séverin et la Roussotte. Sandrine accepte de soigner le frère du jeune homme, et elle se rend là-bas accompagnée de son mari, Louis et la Roussotte. La jeune apprentie sorcière soignera Marcou, grâce, il semblerait, au Telloir.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×