Lionel de Roquevielle

Lionel de Roquevielle est un des derniers galoups blancs encore de ce monde, avec Thierry, son frère de coeur.

Il est d'une importance capitale car il va devenir dans le tome 3 le professeur de Louis, et ce-dernier le considère un peu comme un père. De plus, il considère Thierry et Jehan comme ses frères.

Lionel, Jehan et Thierry ont subi l'éveil du Louvoir presque en même temps. Les trois jeunes hommes ont étudié ensemble, devenant de puissants galoups blancs, parmi les plus fiers et les plus braves d'Occitània.

Lionel avait une reconnaissance immense envers Jehan, qui le sauva du Maloup. En effet, Marsac et le Siblaire avaient presque réussi à le faire basculer du côté des noirauds, la Vouivre ayant capturé et tué sa femme et ses enfants. Rongé par le Maloup après le meurtre d'un des sbires du baron, l'arrivée de Jehan le sauva de la sombre route des galoups noirs. En effet, seule l'amitié sans bornes de Jehan pouvait encore le ramener de ses noirs tourments. Soit Lionel tuait Jehan, soit il reprenait ses esprits, et se contrôlait : Jehan ne souhaitait pas se défendre, mais son frère de coeur aurait dû le tuer. Jehan réussit, mais Lionel garda toujours les marques du Maloup : son pelage était désormais partagé entre le noir et le blanc... On suppose qu'après l'accès au pouvoir de Marsac, Lionel s'est réfugié aux Tours de Merle.

Mais treize ans plus tard, il combattit un galoup noir dans la forêt, et repoussa Louis. Seulement quand celui-ci lui dit qu'il est envoyé par Thierry, et qu'il était le fils de Jehan et Stéphanie, Lionel accepta qu'il vienne aux Tours commencer son apprentissage. Au départ, il dut essuyer le refus de Louis, mais après l'histoire de Malemort, celui-ci accepta d'écouter son professeur. Mais déjà les villageois toquaient à la porte, demandant l'aide de leur protecteur. En effet, un brècheux, mi-homme mi-renard, avait enlevé une fille du village, Mathilde. Ni une, ni deux, à l'annonce de cette nouvelle les galoups foncèrent dans la forêt. Mais le brècheux, tout renard qu'il était, et ayant gardé un semblant de malice humaine, les sema dans le cours d'une rivière, froide et vive à souhait. Lionel et Louis durent se séparer, et Louis, en remontant la rivière, tomba finalement sur la trace de leur adversaire. Lionel, entendant surement les bruits du combat, fonça jusqu'à la cachette du monstre... Pour y trouver Mathilde dans les bras de Louis ! D'abord gagné par l'inquiètude ( en effet Louis avait revêtu sa forme de magneloup, et commençant à peine son apprentissage, il lui était difficile de se contrôler), il fut soulagé de voir Louis et Mathilde sauvés. Le soir venu, ils reçoivent la visite d'un galoup noir , Matthieu ! Ce-dernier a été envoyé par la mère de Louis pour les prévenir de l'arrivée de Malemort ! 

Lionel ordonne à Louis et Matthieu de fuir, et se rend au pied des Tours, pour accueillir Malemort. En effet, le galoup tigré est enfin en paix : ce jour-là, il l'attendait ferme. Il peut enfin rendre la pareille à Jehan, et, qui sait, l'attirer un peu vers la lumière...

Mais voilà que Malemort et sa suite infernale arrivent au pied des Tours. Le baron somma Lionel de se rendre, et de lui donner Louis. Mais le seigneur des Tours n'allait surement pas se laisser faire. Lionel obligea Malemort à recouvrir sa forme de galoup magneloup, et le combat s'engagea.

Les deux galoups avaient longtemps combattu côte à côte, leur technique et leur art du combat galoup étaient au sommet. Mais les longues années de tuerie de Malemort, et sa force de magneloup, eurent raison de la vivacité de Lionel. Repoussé en haut du donjon, déjà à demi mort, il n'épargna rien à son ancien frère de coeur, et se relevant, bascula par dessus le parapet et s'écrasa en bas des Tours...

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site