Louis le Galoup : Louis, description complète

  Bonjour chers lecteurs. Ci-dessous, la description complète de Louis, un des héros du livre de Jean-Luc Marcastel.

Louis est un des personnages principaux du livre, un des derniers galoups n'étant pas dans la chasse de Malemort. Engagé auprès de la cause du Roy, il est le fils du Grand Veneur, le baron Malemort, un des plus puissants galoups à avoir jamais existé, et de Stéphanie de Castelroc, une des plus puissantes femmes à avoir possédé le Telloir. Si quelqu'un a bien suffisamment de puissance pour lutter contre son père le Grand Veneur, et les armées de Marsac, c'est bien Louis...

  Louis, autant qu'il s'en souvienne, a toujours vécu à Mandailles, village du bout du monde, non loin de la Brèche. Le jeune homme de 14 ans, à la carrure impressionante pour son âge, vit chez la famille de Marfon, avec son frère de coeur, Séverin. Le Chevalier et sa famille ( femme et ses deux fils ) persécutent depuis toujours les cadets. Un jour, le lendemain de l'arrivée à Mandailles d'une malebeste,  et peu de temps après la venue de Thierry le marchand au village, la vie de Louis bascule. Alors que deux garçons du village, Firmin Brègue et Gontran Borrie, frappent la Roussotte, le jeune homme et Séverin interviennent. Lors de la bagarre, Louis envoie Gontran dans la rivière... 8 m plus loin !!!  Le Père Georges se charge alors de châtier les deux coupables. Mais le soir même, alors que Louis et Séverin rentrent au château, la malebeste revient...

S'ensuit un combat sauvage, où Séverin s'interpose d'abord, armé de l'épée du Chevalier de Marfon. Mais tout courageux qu'il soit, le jeune homme ne fait pas le poids face à l'animal brècheux. Louis, craignant pour la vie de son frère, se transforme, devient galoup. La bête prend le pas sur l'homme, bondissant, crocs aux clairs, sur la malebeste. Mais le combat est inégal pour un aussi jeune et inexpérimenté galoup, aussi puissant qu'il soit. Louis est vite jeté à terre, et malgré ses pouvoirs de guérison, il ne peut se relever à temps. C'est à ce moment que Thierry rentre en jeu. Abasourdi, le jeune galoup voit bondir sur la malebeste une forme blanche. En quelques coups de dents, le galoup immaculé trouve la faille, et achève la bête. Emportant Séverin avec lui, il enjoint Louis de le suivre. Ils arrivent à une clairière. Alors le galoup blanc insiste pour que le jeune homme dévore son frère de coeur. Malgré sa faim dévorante, et la puissance du loup en lui, Louis parvient à résister et à redevir humain.

Il se réveille chez la Roussotte et sa grand-mère, considérées comme sorcières. Là-bas, Thierry lui explique qui sont ses parents, et une partie du Louvoir. Louis est le fils de Jehan et Stéphanie de Castelroc, respectivement  un des plus puissants galoups de son époque et une femme dont le Telloir, pouvoir de guérison, est parmi les plus puissants d'Occitania. Thierry est en vérité le frère de Jehan, et l'oncle de Louis.

Alors que Thierry, Louis et Séverin, accompagnés par la Roussotte, se rendent à Mandailles pour récupérer leurs affaires avant le départ, ils découvrent le village en flammes, assailli par les galoups noirs avec à leur tête le baron de Siblaire. Les trois adolescents s'enfuient vers Aurillac trouver Maistre Lebreton sur les conseils de Thierry, alors que celui-ci reste affronter ses homologues noirs. En chemin, ils croisent le Siblaire, mais grâce à quelques maléfices de la Roussotte et un coup de dague bien placé de la part de Séverin, le demi-vipère chute dans la cascade. Les trois amis, à travers forêts et champs, gagnent Aurillac.

Mais Louis  rejette le Louvoir et se considère comme un monstre, il a peur que la bête en lui ne blesse ses amis...

Entrés dans la ville grâce à une diversion de la Roussote, ils se font toutefois repérer. Louis et ses amis réussissent toutefois à gagner la forge de Maistre Lebreton et de dame Sandrine, ou Saniya, une Mauresque. Ils attendent alors l'occasion de s'échapper de la ville, lors du marché. Alors que Louis, devenu apprenti forgeron provisoirement, s'inquiète de plus en plus à cause du Louvoir, le Maistre, à force de paroles, réussit à faire un peu accepter sa nature au jeune garçon.

Lors du marché, alors qu'ils attendent pour fuir, aidés par des marchands amis du Maistre, la Roussotte est capturée. Louis laisse libre cours au Louvoir, et libère la Roussotte. Une certitude pulse alors en lui, en son coeur de loup. La jeune fille est sa louve... Ils réussissent à échapper de peu à Malemort et au Siblaire, et rejoingne les autres sur la route d'Argentat.

Là, ils se séparent. Louis part apprivoiser le Louvoir chez Lionel de Roquevielle, Maistre des Tours de Merle.

Louis rencontre Lionel de Roquevielle pour la première fois dans la forêt, alors qu'il doit affronter un galoup noir. Le Maistre le laisse en vie, Louis le rejoint aux Tours de Merle... Le jeune galoup, les premiers jours, va refuser catégoriquement le Louvoir, mais après l'histoire tragique de Malemort, il décide d'apprivoiser son don. Mais peu après ses bonnes résolutions...

...Des villageois toquent à la porte, le Maistre des Tours est demandé ! Une jeune fille a disparue, enlevée par un brècheux. Louis, qui goûte enfin avec une certaine joie sa condition de galoup, et le Maistre, fouillant la forêt, se séparent pour retrouver la créature, mais Louis la déniche en premier. S'ensuit un sauvage combat, au cours duquel seuls ses pouvoirs de jeune magneloup parviendront à le sauver et lui donner la victoire... Mais la bataille qu'il mène contre lui-même est encore plus difficile : comment empêcher son côté galoup de dévorer le jeune fille ? Après maints efforts, ainsi qu'après avoir pris le galoup par les sentiments, il emporte Mathilde vers les Tours.

Louis et Lionel sont rentrés aux Tours. Le jeune galoup poursuit son apprentissage, mais un soir, il reçoit de la visite : un jeune galoup noir, Matthieu, envoyé par sa mère ! Le noiraud les avertit alors que Malemort approche. Lionel emmène les deux jeunes galoups au sommet d'une des Tours. Mais trop tard !!! Malemort fonce déjà vers leur refuge... Lionel ordonne aux deux jeunes hommes de fuir, tandis que lui retiendra le baron...

Louis et Matthieu s'enfonce dans la forêt, redoutant une embuscade... Qui se produit ! Les deux galoups, plus lions que louveteaux, se battent vaillamment. Mais face à dix adversaires, la bataille est impossible à gagner... Seulement... Eh bien seulement, il y a Thierry, et le Père Georges, qui est en vérité un chevalier de l'ordre des Hospitaliers et qui débarquent à point nommé.

Les quatres compagnons, après avoir vu le bûcher dressé par Malemort, s'en vont vers Argentat...

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×