Kane, de Karl Edward Wagner

Bonjour. Ces derniers temps, je lis l'intégrale de Kane, personnage créé par Karl Edward Wagner. Trois tomes de pur bonheur, de conspirations, de combat, de sorcellerie... Car Kane n'est pas le héros "gentil/mignon" au coeur pur.

Condamné à l'immortalité par le dieu fou qu'il a osé défié, il erre depuis à travers le monde, renversant les règnes, répandant le sang. A la fois sorcier et guerrier invincible, érudit et barbare, Kane joue avec la destinée des humains, afin de tromper son ennui... Le torse en barrique, 1m80 de haut, les cheveux et la barbe roux, les traits brutaux, ce n'est pourtant pas le plus remarquable chez lui. Ce qui le caractérise vraiment, ce sont ses yeux : leur flamme bleue est semblable au regard de la Mort... Tremblez, humains, rois cupides ou braves, guerriers de tout poil, sorciers malfaisants. Car la bataille est la demeure de Kane, la magie noire une vieille amie.

Les histoires de Kane sont vraiment géniales, et assez originales, car, contrairement aux nombreux romans que j'ai pu lire, le héros n'est pas un brave au coeur d'or qui cherche à sauver son monde, et découvre l'amour. En effet, si Kane est devenu immortel, c'est parce qu'il a apporté le meurtre aux hommes. Son seul but, du fait de son existence éternelle, est de tromper son ennui, et son jeu favori est de gagner le pouvoir et renverser les royaumes...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×