Le Voleur de Vent de Frédéric H. Fajardie

Alors, voyons voir... Un livre de poche à la tranche abîmée, les pages jaunies, sorti d'un carton. Et un titre attirant, sur un volume qui n'attend qu'une seule chose. Que je l'ouvre... 700 pages qui m'invitent à découvrir une histoire fantastique, portée par une écriture incisive et élégante.

Le Voleur de Vent, c'est un homme. Un guerrier au grand coeur, amiral au courage sans faille et à l'intelligence redoutable. Mais aussi un homme tendre, ami de la lune et des vagues. Un homme, et son histoire, sur un vaisseau, qui, tel le nom de créature qu'il porte, vole au fil du vent et des vagues... Le Dragon Vert...

Thomas de Pomonne, comte de Nissac, amiral des Mers du Levant, au service du roi de France Henri IV. Juché sur la dunette de son Dragon Vert, il combat sans pitié barbaresques ou Espagnols, ennemis de sa patrie. Mais un danger plus grand encore guette la France. Douze conjurés, menés par un moine diabolique et sa troupe de loup-garous, parmi les personnages les plus puissants du royaumes, projettent de tuer le roi... A la pointe de l'épée ou du sabre, sur terre ou sur mer, le comte de Nissac tentera de sauver la vie de son monarque. Car celui qu'on dit la plus fine lame du royaume ne reculera à aucun prix face à son devoir, et ce pour le malheur des comploteurs...

Par son écriture élégante et recherchée, et cette histoire superbement ficelée, cette histoire m'a séduite. C'est pourquoi je suis en train de dévorer allègrement les 100 dernières pages de son roman...

                                                                                                    

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site